Voulez-vous réussir votre tournage ? Si oui, sachez qu’il vous faudra contrôler les 3 aspects essentiels suivants :

  • La préparation du tournage
  • La gestion de l’équipe de tournage
  • La direction d’acteurs

Si l’un des trois venait à manquer, vous augmenteriez les risques que votre tournage – et donc votre film- soit un fiasco total.

Pour vous éviter cela, étudions chacun d’entre eux :

 

1er élément pour réussir son tournage : la préparation

 

Réussir son tournage, c’est d’abord et avant tout le préparer. Si vous ne le faites pas, vous allez le rater. Tous les professionnels vous le diront : tourner avec succès un film, ça ne s’improvise pas. Pourquoi ?

Pour répondre efficacement à cette question, donnons un bref aperçu de ce qu’est la pré-production, c’est-à-dire la préparation d’un tournage.

Préparer un tournage, c’est :

  • Repérer les lieux de tournage et les valider techniquement
  • Réaliser le découpage technique et le story-board
  • Organiser les castings d’acteurs
  • Dépouiller le scénario et concevoir le plan de travail
  • Faire essayer les costumes, les maquillages, et les coiffures
  • Organiser les journées de travail à partir du plan de travail

Cet aperçu donné, vous comprenez mieux que tourner efficacement un film nécessite de rassembler, puis de coordonner et de superviser de nombreux éléments. C’est un peu comme des pièces de puzzle qui doivent s’imbriquer les unes dans les autres pour former l’image entière.

Et s’il manque une pièce ou qu’elle est mal imbriquée aux autres, il y aura un problème au niveau de l’image entière.

Pour que vous compreniez mieux cela, prenons juste 4 exemples :

  • 1er exemple : sans un repérage et une validation technique des lieux de tournage, vous pourriez vous retrouver, le jour du tournage, avec des difficultés à tourner un plan ou une séquence de votre film.

Par exemple, prenons un plan qu’il vous faut tourner en forêt idyllique. Il vous faudra choisir un lieu où il y aura bien tous les éléments que vous voulez (suffisamment d’arbres avec des feuilles) et surtout qu’il n’y ait pas les éléments que vous ne voulez pas (bruit aux alentours, beaucoup de passage, terrain accidenté, difficile d’accès et ou dangereux)

Si vous ne faites rien à l’avance, le jour du tournage, il vous sera très difficile, voire impossible de tourner ce plan. Quand on sait qu’un tournage nécessite de l’argent, du temps, de l’énergie, etc. vous vous retrouverez dans une situation où vous en auriez fait perdre au producteur (généralement ça sera vous). Par ailleurs, le moral de l’équipe et la bonne ambiance s’en trouveront impactés. Tout cela parce que ce tournage n’a pas été préparé à l’avance ; vous risquez aussi de perdre votre crédibilité professionnel au passage.

 

  • 2ème exemple : que dire des autorisations de tournage parfois longues et ardues à obtenir, mais qu’il vous faut avant le jour J ? Votre régisseur général (ou son adjoint) mettrait à mal le tournage du film s’il ne s’y prend pas longtemps à l’avance et ne fait pas preuve d’un bon timing à ce niveau-là ;

 

  • 3ème exemple : si, lors du casting, vous ne sélectionnez pas les acteurs appropriés au film que vous comptez réaliser, il est clair que vous aurez beaucoup de problèmes et de défis à relever lors de leur direction. N’oubliez pas qu’un acteur se sélectionne à la fois pour son savoir faire (talent) mais aussi son savoir être (comportement).

 

  • 4ème exemple : sans découpage technique, votre équipe ne saura pas ce que vous avez en tête, ni dans quelle direction travailler.

 

Maintenant que vous comprenez que réussir son tournage passe d’abord par une bonne préparation, je propose de lire l’article sur ce sujet intitulé simplement Comment préparer un tournage.

                                                                                             

2ème élément pour réussir son tournage : la gestion de l’équipe de tournage

 

Le 2ème élément pour réussir son tournage, c’est la maîtrise de la gestion d’une équipe de tournage, surtout si on est l’assistant réalisateur. Il faut, sans compter les propres tâches que l’on accomplit soi-même, pouvoir coordonner, assister et superviser celles que doivent abattre des professionnels tels que :

  • Le réalisateur qui s’occupe de la partie artistique du tournage, dirige les comédiens, collabore avec le chef opérateur ainsi que l’ingénieur son.
  • Le chef opérateur est le responsable de l’image en général. Il se charge de la lumière sur le tournage en collaboration avec le chef électricien, de la caméra avec le premier assistant opérateur et des mouvement de caméra avec le cadreur (qui est souvent lui même), le cadreurs spécialisé éventuellement (grue ,ronin , drone) ou encore le le chef machiniste si il y a de la machinerie.
  • L’ingénieur son qui va s’occuper de la prise de son direct sur le plateau.
  • Le cadreur qui va cadrer les différents plans de tournage.
  • Le régisseur général qui va se charger des transports de l’équipe et du matériel, de la nourriture, et de l’aspect logistique en général ce qu’on appelle l’intendance.
  • Le ou la scripte qui va noter les informations de la prise et s’assurer que les séquences sont raccords.

 

Si vous désirez maîtriser la gestion d’une équipe de tournage, il vous faudra avoir une idée claire et nette du rôle de chacun sur un tournage. Pour cela, nous vous recommandons la lecture et l’étude des articles comme :

Mais ce n’est pas tout : il vous faudra également développer et faire preuve de leadership car ce sont avant tout des hommes que vous allez gérer. Pour cela, nous vous recommandons de très bons livres comme Comment se faire des amis, et Comment trouver le leader en vous, tous deux de Dale Carnegie.

3ème élément pour réussir son tournage : la direction d’acteurs

direction d acteur

Le 3ème élément pour réussir son tournage, c’est la direction d’acteurs et vous comprenez pourquoi : sans un bon jeu d’acteurs, il n’y a pas de bon film. Il s’agit donc d’un élément crucial de tout tournage !

Ce sont les acteurs que l’on va voir au cinéma ou à la télé, pas l’équipe qui est derrière le film, ni même le matériel de tournage ou encore les logiciels de montage. Tout cela est certes indispensable puisque toutes les pièces du puzzle doivent être présentes et s’imbriquer pour former l’image entière. Mais ce sont les acteurs qui feront dire aux spectateurs qu’il s’agit d’un bon, ou même d’un excellent film.

C’est le jeu des acteurs qui va pousser les spectateurs à débourser de l’argent pour regarder le film. Certains films ne sont regardés que parce que l’on sait que tel ou tel acteur y joue. C’est l’acteur que l’on veut voir en action.

Par conséquent, pour réussir son tournage, il est capital de bien diriger les acteurs, les comédiens. Comme déjà dit plus haut, si vous ne réussissez pas votre casting d’acteurs, vous aurez du mal à avoir un bon jeu d’acteurs. Mais ce sera pareil si vous n’avez pas une bonne direction d’acteurs.

Voici un exemple pour illustrer cela : si un acteur ne s’imprègne pas de son personnage, il ne pourra pas exprimer correctement les émotions que ce dernier est censé ressentir. Tout semblera faux, discordant et les téléspectateurs s’en rendront immédiatement compte.

Vous pourriez rétorquer qu’il appartient à votre acteur de s’imprégner de son personnage. Oui, c’est vrai ! Mais il vous revient, en tant que directeur d’acteurs, de l’aider à le faire à travers des échanges sur son personnage et sa relation avec les autres, des répétitions, etc. Ne l’oubliez pas : la réussite de votre film dépend de tout le monde, et d’une implication active de votre part !

Si vous désirez apprendre à diriger vos acteurs, lisez :

 Voilà donc les 3 éléments pour réussir son tournage. Et vous, avez-vous déjà participé au tournage d’un film, à sa réussite ? Si oui, merci de partager votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous !

Le partage c'est la vie ! 😉

Pin It on Pinterest

Shares