Bonjour à tous, aujourd’hui j’accueille Emerick du blog devenir acteur. Acteur professionnel il partagera avec nous ses meilleurs conseils pour tirer le maximum de ses acteurs.

En tant que réalisateur, vous êtes le chef d’orchestre. Vous devez tout gérer. Suivant le budget et l’organisation de votre film vous aurez aussi peut être un assistant réalisateur, un chef opérateur, … Quoi qu’il en soit vous ne devez pas perdre de temps !

Votre objectif c’est de réussir à faire le film que vous avez en tête. Pour cela vous aurez besoin que vos acteurs soient efficaces et qu’ils réussissent à vous donner un bon résultat en peu de temps. De plus, de mauvais acteurs « empêchent » les spectateurs à se plonger dans le film car ils ne croiront pas à l’histoire.

 

La répétition

Un des meilleurs conseils que je peux vous donner c’est de répéter. Ne sous estimez pas la force des répétitions. C’est ici que l’acteur peut faire des propositions, c’est ici qu’il peut se tromper sans faire perdre du temps à toute l’équipe. Le temps passé à répéter permettra d’être plus clair sur la direction à prendre. Vous pourrez tester certaines choses en amont au lieu de perdre du temps pendant le tournage. Ce sera un gain de temps considérable.

Cela permettra aussi à vos acteurs d’être plus détendus lors du tournage. Il n’y a rien de pire pour un acteur que d’être tendu, d’avoir peur ou d’être stressé. Cela affecte directement sa performance.

Pour gérer son stress il y a un exercice très simple à faire que je détaille dans cet article.

 

Donner des objectifs précis

Un autre conseil est de parler à vos acteurs non pas en terme de « résultat » mais en terme « d’objectifs ». Souvent vous serez tenté de lui dire « sois plus heureux », « sois plus énervé » … Le problème avec cette façon de faire c’est que cela risque d’être joué, de manquer de sincérité. Il faut que l’acteur sache pourquoi il doit être énervé, heureux, triste, dans la scène. Sinon il jouera la tristesse, la joie ou l’énervement, et cela se verra.

Par exemple : au lieu de dire « dans cette scène tu es triste », dites plutôt « dans cette scène ton personnage viens de se faire larguer. Il était très amoureux »

En augmentant les enjeux, vous augmenterez l’intensité. Au lieu de « très amoureux » dites « c’était la femme de ta vie, la seule, l’unique ».

L’acteur devra donc se demander (entre autres)

  • « Quel est l’objectif du personnage dans l’histoire ? »
  • « Quel est l’objectif du personnage dans cette scène ? Qu’est-ce qu’il veut ? »
  • « Pourquoi le personnage veut cela dans la scène ? »
  • « Quelles sont les conséquences s’il n’obtient pas ce qu’il veut ? »

C’est aussi pour cela que la répétition est importante. Vous pourrez travailler ensemble sur la direction que doit prendre le personnage. Si l’acteur a travaillé dans une direction mais qu’au dernier moment vous vous rendez compte que ce n’est pas ce que vous voulez, alors il devra improviser quelque chose et le résultat risque de ne pas être à la hauteur de vos espérances. Après cela il pourra travailler de son côté dans la direction convenue.

 

Le contexte de la scène

Enfin, l’acteur devra savoir ce qui s’est passé juste avant la scène que vous tournez. Très souvent les acteurs oublient cela car il est rare de tourner dans l’ordre du scénario. Cela a pour conséquence de créer une rupture dans le fil psychologique du personnage.

Par exemple :le personnage vient de se faire larguer par sa copine (qu’il aimait), que vous n’avez pas encore tourné cette scène de rupture mais que vous tournez la scène qui se trouve juste après dans le scénario. Celle où il va voir un pote à lui. Sa façon d’être ne sera pas la même qui si il ne s’était pas fait largué. C’est logique mais il arrive que certains acteurs oublient.

Si tout se passe bien, un acteur fera ce travail chez lui. S’il ne l’a pas fait, lui poser ce genre de question en lui apportant un début réponse améliorera sa performance.

Le partage c'est la vie ! 😉

Pin It on Pinterest

Shares