Autorisation de tournage

Comme vous pouvez le lire dans l’article « Compte-rendu de mon tournage« , j’ai dû effectuer plusieurs étapes de pré-production pour ce tournage qui avait un budget assez conséquent pour mon statut.

Grâce à ce budget, j’ai pu louer du matériel assez important et pour cela j’ai forcément dû travailler avec une équipe importante (pour mon niveau) d’environ quinze techniciens. C’est pour cela que, contrairement à mes précédents tournages, j’ai fait le choix de demander des autorisations de tournages pour éviter le risque que la police ne débarque et vienne m’empêcher de tourner.

 

Comment je m’y suis pris

Voici les étapes que je vous conseille de suivre pour faciliter au maximum vos demandes d’autorisation.

Vous verrez que je n’ai pas toujours tout fait comme il faut 😉

Etape 1 : définir le maximum d’informations sur la séquence ou les séquences à tourner

Voici une liste de questions auxquelles vous êtes censés répondre lors de votre demande d’autorisation de tournage :

  • Combien de participants (acteurs, figurants et techniciens) ?
  • Allez-vous avoir besoin de bloquer des voies pour votre tournage ?
  • Allez-vous tourner sur la chaussée ?
  • Avez-vous de la machinerie (travellings et grue, notamment) ?
  • De quoi parlent les séquences qui seront tournées et le film de manière générale ?
  • Quel est la date, l’heure et la durée approximative du tournage de votre séquence ?

Je n’ai pas suivi cette étape exactement à la lettre. Par inexpérience mais aussi car j’étais dans l’impossibilité à ce moment de connaître les dates précises de mon tournage, principalement à cause des disponibilités de tous les intervenants du film.

 

Etape 2 : rédiger une lettre de demande de tournage

J’ai néanmoins envoyé une première lettre à la mairie, sans donner de dates précises car je connaissais au moins la fourchette durant laquelle mon tournage se déroulerait et qui arriveraient assez rapidement (dans un mois et demi).

Voici ma lettre de tournage inspirée d’une lettre que j’ai trouvé sur le net.

Objet : autorisation de tournage

Monsieur le Maire,

Je prépare actuellement le tournage du court métrage vidéo intitulé Chassé-croisé qui sera majoritairement tourné à Châtillon au mois de mai. C’est un petit tournage d’étudiants en cinéma qui réunira une dizaine de techniciens.

Ce film est un film choral sur la banlieue, vous trouverez en pièces jointes le synopsis ainsi que ma note d’intention. Lauréat d’une bourse de la ville pour ce projet, le tournage à Châtillon est la suite logique de ma démarche artistique*.

Je souhaite donc tourner quelques scènes dans votre ville, précisément dans les rue suivantes : Boulevard de La République, Place de l’Église et Rue Gatino.

Je n’ai pas encore fixé les dates de tournage attendant pour cela d’avoir votre autorisation**.

Par la présente, je sollicite votre autorisation pour ce tournage et reste à votre disposition pour de plus amples renseignements.

Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, en l’expression de mes respectueuses salutations.

Romain Boileau

(*) J’avais en effet eu une subvention de la part de la ville ce qui m’a facilité les choses.

(**) Il aurait était préférable comme je vous l’ai dit d’avoir mes dates.

Etape 3 : attendre une semaine puis relancer toutes les semaines

On m’avait dit que c’était le service des voiries qui s’occuperait de me donner l’autorisation. J’ai attendu une semaine puis j’ai appelé ce service. Mon courrier avait été transmis à l’élue. Tout en étant courtois, j’ai demandé si on pouvait me donner une estimation de durée d’attente avant réponse. On m’a expliqué que cela se ferait au plus tard sous cinq jours.

Sept jours plus tard, je n’avais toujours pas obtenu de réponse. Après avoir rappelé, j’ai enfin compris pourquoi.

Je n’avais tout simplement pas laissé mon numéro… Ne faites pas la même erreur que moi !

On m’a expliqué que ma demande avait eu un avis positif en théorie mais que je devais fournir plus d’informations.

Dès que j’ai eu mes informations, je me suis empressé de les rappeler ai obtenu les autorisations sans trop de difficultés.

Au final, je me suis fait une vision bien plus difficile de cette étape et je suis content de ne pas y avoir laissé trop de temps.

Néanmoins, le fait que je tournais dans une petite ville a facilité les choses.

 

Comment tourner sur Paris ou dans une grande ville ?

Je n’ai jamais demandé d’autorisations sur Paris, mais comme je voulais vous livrer un article complet, j’ai décidé de prendre un maximum de renseignements sur le sujet.

J’ai appelé le commissariat du 15ème arrondissement pour leur demander comment il fallait s’y prendre.

On m’a dit qu’il valait mieux les appeler et leur donner des informations précises sur le tournage.

De là, 2 solutions :

  • Sois le tournage ne pose aucun problème et ils sont en mesure de nous accorder l’autorisation;
  • Sois ça ne relève pas de leur juridiction et il faut appeler la préfecture à ce numéro : 01 53 71 42 45 (pour Paris)

Donc, si jamais vous tenez vraiment à tourner à Paris, je vous encourage à appeler le commissariat de l’arrondissement concerné. De là, on vous renseignera sur les démarches à suivre. Attention, je pense qu’il y aura pour vous de la paperasse.

J’espère que cet article vous aidera à y voir plus clair dans cette phase de pré-production non négligeable. N’hésitez d’ailleurs pas à réagir à cet article dans les commentaires pour me poser vos questions ou pour me faire part de vos expériences à ce sujet.

Romain

Le partage c'est la vie ! 😉

Pin It on Pinterest

Shares