Vous aurez certainement à réaliser un clip vidéo au cours de votre carrière cinématographique. C’est une mission qui exige d’avoir un bon planning, mais elle est plus simple à exécuter qu’un tournage de film. Pour la mener à bien, vous devez vous concentrer sur 2 aspects : le visuel du clip et le scénario.

Le visuel du clip vidéo

La qualité du visuel d’un clip vidéo est l’un des facteurs essentiels de succès de ce dernier. Remarquez, il suffit que vous regardiez à nouveau Thriller de Michael Jackson dont la première édition date de 1983 pour vous en faire une idée.

Cela dit, réussir le visuel d’un clip vidéo revient à offrir une excellente qualité d’images. Voici les 4 points essentiels sur lesquels il faudra travailler.

1. La luminosité

Les outils dont vous aurez besoin pour créer et gérer la lumière artificielle sont les lampes de type LED, les projecteurs, les réflecteurs et les diffuseurs. Ils peuvent aussi bien être utilisés pour tourner de jour comme de nuit, en intérieur ou en extérieur.

Voici comment vous pourrez former un éclairage idéal avec 3 sources de lumière.

  • Positionnez la source de lumière la plus puissante (un gros projecteur PAR de préférence) sur un axe formant un angle de 45° avec le sujet à filmer et la caméra
  • Positionnez la seconde source de lumière (une mandarine par exemple) à 45° à l’opposé de la première source de lumière
  • Positionnez la 3e source de lumière (une lampe ou un petit projecteur) derrière le sujet

Pour gérer les ombres, employez un Cinefoil, un drapeau ou un diffuseur. Les filtres vous aideront à supprimer les imperfections des visages et à jouer sur la teinte de peau des comédiens.

Dans le cas où vous vous servirez de la lumière naturelle, tournez au lever ou au coucher du soleil. En ces moments, les rayons sont diffus et plus doux, et avec des réflecteurs, vous pouvez créer des effets magnifiques de lumière sur vos comédiens.

2. Les décors

Le choix des décors dépend essentiellement de l’histoire que content les acteurs du clip vidéo. Prenez avant tout connaissance de la musique, écoutez-la soigneusement et notez tout ce qu’elle évoque en vous comme idées de décor. Prenez aussi le temps de visualiser :

  • des films uniques comme ceux de la Saga Star Wars ou la série Game of Throne,

(il ne s’agit là que d’exemple il y a bien d’autres clips ou films qui peuvent être une source d’inspiration pour vos décors, tout comme des photos ou peintures, etc.)

Afin de trouver l’inspiration pour les décors de scène.

Si certains lieux peuvent également être des sources d’inspiration (montagnes, cascades), n’hésitez pas à vous y rendre. Constituez ensuite une maquette de ces premières ébauches.

Vous les confirmerez en effectuant un repérage avec le régisseur général de l’équipe de tournage.

3. Le montage

  • Le clip Full-Realistic. C’est le modèle standard de clip, celui qui privilégie le rendu naturel et les éléments de la nature : l’eau, le vent, les montagnes, etc.
  • Le clip FX-Realistic. Ce type de clip vidéo reprend le rendu naturel du Full-Realistic, avec une petite dose d’effets spéciaux. Un bon exemple est I can only imagine de David Guetta, Chris Brown et Lil Wayne.
  • Le clip Full-Graphic. Cette variante comprend des effets graphiques semblables aux dessins ou aux tableaux de peinture. Pour exemple vous avez Bye Bye Macadam de Rone.

le clip Full-3D. Ce clip vidéo comprend en grande majorité des plans en 3D, comme dans un film. Exemple : Reminder de moderat (clip réalisé par Matt Steinforth)

4. Les effets spéciaux

Le compositing est la technique qui consiste à insérer des effets spéciaux dans le clip vidéo. Il en existe plusieurs : les flashs, les tremblements d’images, l’animation de logo, le rajout de lumière, etc. Pour les réaliser, il vous faudra employer au moins l’un des logiciels de compositing ci-dessous :

  • After Effects d’Adobe
  • Flame par Autodesk
  • Motion par Apple
  • Etc.

Le scénario d’un clip

La majorité des clips actuels ne durent que 3 minutes et demie en moyenne et sont une succession d’éléments artistiques (chorégraphie, jeux d’artistes). Mais pour réaliser un clip vidéo professionnel qui va créer le buzz, il vous faut adopter l’une des 3 options ci-dessous.

  1. Le scénario simple qui est en rapport direct avec les paroles. C’est une mise en scène standard qui sert simplement à visualiser le texte qui est chanté, pour exemple : Je danse le mia de IAM

2. Un scénario qui met en scène l’artiste ou le groupe d’artistes en train de jouer dans un univers atypique et stylé, un peu comme dans le clip de Battles – Atlas :

3. Le scénario film. Il s’agit d’une histoire montée et mise en scène tout au long de la musique. Par exemple le clip très récent de The Blaze – Territory . Certains en viennent même à faire des clips documentaires comme le groupe Odezenne avec  par exemple le titre Novembre.

Dans le cas particulier du scénario film, le style adopté est généralement celui de la métaphore, qui consiste à désigner une chose par une autre qui lui est proche. Mais vous pouvez aussi monter une fiction. Tout dépend de l’histoire et des faits auxquels la thématique du chant se rapporte.

Exemples : le clip Thriller de Michael Jackson est une fiction. Par contre, Papaoutai de Stromae est un clip vidéo métaphorique.

 

Parfois un simple concept suffit pour faire le « buzz », par exemple le clip Drop de Pharcyde réalisé par Spike Jonze. Dans ce clip les rappeurs ne sont pas spécialement dans un univers atypique mais tout se joue sur la synchronisation entre la bande sonore et une vidéo montée à l’envers.

À noter qu’on peut facilement aussi mettre l’accent sur la danse, comme cela est présent dans les clips de Michael Jackson, dans Papapoutai de Stromae et plus récemment plusieurs clips de Sia (et bien d’autres, il ne s’agit là que d’exemples).

Discutez avec l’artiste ou le groupe d’artistes pour choisir le scénario que vous adopterez. Vous devrez l’écrire dans les moindres détails afin qu’aucun plan ou aucune séquence ne soit omis sur le site du tournage. Ensuite, vous devrez :

  • Etablir un story board qui va retracer du début à la fin les séquences du tournage avec les modèles de prise de vue
  • Faire la liste du matériel indispensable pour la mise en scène du scénario (matériel technique, matériel de lumière et matériel de décors)
  • Faire la liste des techniciens dont vous aurez besoin
  • Organiser un casting si nécessaire pour recruter des comédiens ou des acteurs
  • Procéder au repérage du site ou des sites de tournage (si ce n’est pas en studio)
  • Planifier le tournage

Avant le tournage sur le terrain, prévoyez une période de répétitions du scénario avec le ou les artistes et les comédiens. Celles-ci peuvent durer une semaine ou plus, le but étant de gagner du temps une fois sur le terrain, et de permettre à chacun de maîtriser son rôle à la perfection.

Autre chose : faites une check-list des éléments à ne pas oublier pour le tournage : les batteries de rechange et les chargeurs de caméra, les cartes-mémoires et les accessoires de contrôle de lumière, etc.

Voilà, avez-vous déjà réalisé ou participé à la réalisation des clips vidéo ? Si oui, merci de partager votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous !

Hidden Content

Le partage c'est la vie ! 😉

Pin It on Pinterest

Shares