J’ai eu l’occasion de croiser énormément de personnes qui désirent faire du cinéma. Néanmoins, j’ai remarqué que seulement une minorité est prête à multiplier les expériences de tournages. La plupart se contentant de faire uniquement les tournages proposés par leur établissement (quand il en propose) ou ne voulant faire que leurs propres tournages, et à la limite, ceux de leurs amis.

C’est une grosse erreur ! Vous vous fermez la porte à de nombreux atouts si vous choisissez de rester dans votre microcosme.

Plus vous ferez de tournages plus :

 

…Vous augmenterez vos compétences

Au début, si vous n’êtes pas habitués aux tournages, vous aurez un poste secondaire. Néanmoins, mettez à profit cette expérience pour faire de l’observation. En regardant puis en discutant avec les différents membres de l’équipe, vous pourrez assurément apprendre et comprendre les mécanismes d’un tournage. La vision et l’action sur le terrain est parfois bien plus claire et limpide que la théorie apprise en classe ou dans un livre.

Sur un tournage, vous serez en mode pratique. Vous accomplissez une tâche précise que vous savez faire en théorie. Mais chaque tournage est différent et vous serez à tous les coups confrontés à des cas atypiques qui vous formeront toujours plus. Ainsi, vous serez toujours plus compétent ! On commencera dès lors à vous donner des postes de plus en plus importants, ce qui aura comme effet d’augmenter encore vos compétences. C’est un proverbe bateau que je vais vous dire, mais il reste néanmoins véridique

(C’est en forgeant qu’on devient forgeron.)

 

…Vous vous ferez des contacts

Vous n’êtes pas sans le savoir, le cinéma est un monde où les contacts font quasiment tout. Et pour pouvoir en vivre, il faut d’ores et déjà commencer à se faire un carnet d’adresses.

Sur les tournages étudiants, il y a généralement au moins une dizaine de personnes qui sont comme vous, des passionnés de cinéma et qui veulent en faire leur métier.

Chacune de ces personnes a un réseau plus ou moins conséquent qui lui est propre. Si vous êtes convivial, agréable et que vous faites un travail exemplaire, il y a de grandes chances que vous entriez au sein de leur réseau.

Ainsi, le chef électricien d’aujourd’hui sera le chef opérateur de demain qui pourrait vous prendre dans son équipe.

Et, petit à petit, des gens de votre carnet d’adresses vont commencer à travailler plus ou moins régulièrement et ils seront parfois amenés à avoir trop de demandes. Ils seront donc obligés de proposer leurs missions à d’autres, et même à avoir besoin de renforts. Dans les deux cas, vous pouvez être l’heureux élu de ce contact que vous vous seriez fait dans le passés sur un tournage étudiant lambda.

 

…Vous participerez à une activité que vous aimez

C’est quand même agréable de se bouger et de faire une activité qui nous plaise plutôt que de rester chez soi à lire des articles d’un blog (certes très bien). Alors faites-moi plaisir, si vous voulez travaillez dans le cinéma, faites des tournages ! (ou des stages)

http://cineaste.org/

http://forum.cineastes.com/

http://www.thisisnotawebsite.com/forumrnz/index.php

http://www.maison-du-film-court.org/

http://www.profilculture.com/ (pour les stages)

A noter que cet article a été écrit dans le cadre de tournages étudiants mais qu’il peut aussi s’appliquer aux cadres professionnels. C’est un peu comme au football où un joueur passe d’un club de troisième division à un autre de première division. Dans votre cas, où sur un tournage étudiant vous étiez chef opérateur, vous serez stagiaire électro sur un tournage professionnel. Vous aurez par conséquent quantités de
nouveaux palliers à gravir ! N’est-ce pas génial ?

En espérant que cet article vous aura motivé pour multiplier des expériences de tournage. Si vous avez d’ailleurs d’autres adresses de sites Internet ou que vous trouvez des pistes, n’hésitez pas à nous en faire part dans l’espace (commentaires).

Romain

Le partage c'est la vie ! 😉

Pin It on Pinterest

Shares