Nous continuons notre dossier sur la télévision avec un article sur un thème de base du monde professionnel de la télévision, la grille des programmes.

La grille des programmes standard

Il faut tout d’abord savoir que chaque chaine à un modèle économique qui lui est propre ainsi qu’un public cible bien défini. C’est à partir de ces deux éléments que là que la chaine va élaborer ça grille des programmes.

Elle commencera d’abord par établir une grille des programmes standard qui est une grille constituée de cases avec tel ou tel type de programme. Par exemple magazine, film, journal, documentaire, émission de téléréalité, etc.

Pour faire cette grille, la chaine doit se baser sur le mode de vie de son public cible. Les chaines historiques et notamment TF1 ont la fameuse « ménagère de moins de 50 ans » comme public cible alors que les chaines de la TNT ont elles des publics plus jeunes et plus actifs. Néanmoins le mode de vie des 15/34 ans ne diffère pas trop de celui de la ménagère et c’est plutôt dans le choix des programmes que la différence se fera et pas forcément dans celui des cases.

La grille des programmes détaillés

Une fois la grille de programme standard établie, il faudra faire une grille de programmes détaillés, ou la chaine choisira tel ou tel type programme à mettre dans la case qui lui correspond.

Le choix d’un programme est assez complexe et doit prendre plusieurs contraintes :

  • Les recettes que rapportera ce programme
    • Principalement les recettes générées par la publicité
  • L’audience du programme qui est calculé par Médiamétrie elle ne peut pas être devinée avant que le programme soit lancé
  • Le cout d’acquisition du programme
    • Combien la chaine dépensera lors de l’acquisition du programme
  • La programmation de la concurrence.
    • La veille concurrentielle est très pratiquée en télévision et est extrêmement importante dans la stratégie de programmation
  • Les quotas de diffusion et production établie avec le CSA que chaque chaine doit respecter.

Contrairement à la grille de programme standard qui reste relativement stable, la grille de programme détaillé et en perpétuelle modification.

Le diffuseur doit donc se constituer un stock de programmes. Certains de ces programmes peuvent se conserver sans perdre de leur valeur, c’est le cas des programmes de stock. En revanche, d’autres ne peuvent se conserver et doivent être diffusés le plus rapidement possible après leur fabrication, c’est le cas des programmes de flux.

C’est la mission de la direction des programmes d’une chaine qui est divisée en « unité des programmes »  organisée selon des thématiques (fiction, divertissement, jeunesse, documentaire, etc.)

Nous arrivons à la fin de cet article. Et vous avez maintenant compris la notion de grille des programmes qui est la pierre angulaire de la stratégie financière d’une chaine. Si vous voulez développer ces notions, je vous redirige vers le livre « la télévision à l’aire du numérique » de Laurent Fonnet qui va bien plus en profondeur que cet article, mais qui reste néanmoins extrêmement claire et abordable.

Dites-moi dans les commentaires quelles sont les chaines avec les grilles de programme que vous appréciez le plus, je serais curieux de connaitre l’avis de mes lecteurs à ce sujet là.

Le partage c'est la vie ! 😉

Pin It on Pinterest

Shares