J’ai remarqué que malgré le fait que cela soit ma spécialité dans l’audiovisuel, j’ai un peu délaissé les articles au niveau de la production. Il est donc temps de corriger cela en s’attaquant à plusieurs articles de fond qui vous expliqueront tout sur le sujet.

Vous vous demandez surement ce qu’est le producteur du film, le producteur exécutif, ou encore le directeur de production ? Eh bien je n’y répondrai pas dans ce billet et je développerai les métiers de la production dans d’autres articles.

Car avant de s’attaquer à la question du producteur, je vais essayer de répondre à la question :

Qu’est-ce que fait la production ?

Qu’est ce que la production

La production est un mot qui veut dire beaucoup de choses. Tout d’abord, sachez que la production est un pole technique à part entière, au même titre que l’image ou la mise en scène, et de nombreux métiers la composent. Les deux métiers les plus importants de la production sont, le fameux producteur du film/ producteur délégué, mais aussi le directeur de production qui s’occupe de gérer le budget et également le tournage en règle général.

En plus d’être un département, le mot production signifie aussi produit, c’est à dire l’œuvre en elle même qu’elle soit, un film, une série, un court métrage etc…

Nous allons donc nous intéresser à la structure de production en elle même, qui s’occupe de créer les productions.

La boite de production

Que cela soit des productions cinématographiques, audiovisuelles, institutionnelles ou même des web productions, ces dernières sont produites par une personne morale, la société de production.

En France se sont généralement soit des SARL/EURL soit des SA, et depuis quelques temps, des SAS/SASU (Société à Actions Simplifiées). C’est d’ailleurs ce dernier statut que j’ai choisi pour ma propre société de production. C’est la société de la production qui va porter le film. Dans un premier temps elle s’occupera des financements du film .Pour cela elle va demander des aides aux CNC, aux régions, trouver un ou des diffuseurs TV, peut être aller voir des Sofica, et si c’est un film, chercher un distributeur Salle. Une fois les financements obtenus, Elle s’occupera de gérer la fabrication du film de la pré-production à la post-production en passant bien évidemment par le tournage. C’est elle qui engagera et rémunérera les différents et nombreux techniciens pour s’occuper de toutes ces étapes.

L’association de production

Certains me poseront la question des associations. Il est vrai qu’il est fréquent de voir des associations mettre production à la fin de leur nom. Elles n’auront pas le statut de société de production mais pourront quand même produire des œuvres, avec beaucoup moins de possibilités que la société, mais aussi beaucoup moins de contraintes. Ce statut est d’ailleurs très avantageux quand on débute. Il offre de nombreux avantages comme la responsabilité civil ou la possibilité de prétendre à certaines sources de financement locales.

Nous arrivons à la fin de cet article, j’espère que les mots production et producteur sont plus claire pour vous. Pour approfondir le sujet, n’hésitez pas à consulter le glossaire de production que j’ai fait.

Sachez que je compte bien développer ce sujet dans d’autres articles pour que cela soit le plus claire possible pour vous.

 

Maintenant j’attends vos réaction dans les commentaires pour me dire ce que vous pensez de cet article, si le sujet vous intéresse et me poser vos éventuelles questions.

Le partage c'est la vie ! 😉

Pin It on Pinterest

Shares