Qu’est-ce que le CNC ?

 

Le CNC est le centre national du cinéma et de l’image animée, c’est une administration centrale en charge du secteur du cinéma, mais aussi de l’audiovisuel et du jeux vidéo.  Il dépend directement du ministère de la Culture.

 

Le CNC a plusieurs missions parmi lesquelles :

 

  • Financer  la création
  • Réguler et soutenir les industries audiovisuelles Françaises
  • Entretenir est valoriser le patrimoine audiovisuel Français

 

Le CNC est un organisme qui s’autogère pécuniairement et qui ne dépend pas de subventions de l’État .

Le financement du CNC repose sur le principe suivant :

« Toute personne qui tire profit de la diffusion d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles doit contribuer à la création de ces œuvres, proportionnellement à son chiffre d’affaires. »

Pour s’auto financer et soutenir la création et la distribution ,  il puise dans des taxes sur le chiffre d’affaires liées à la distribution des œuvres audiovisuelles pour les réinvestir ensuite dans la création et la distribution .

Voici le détail de ces taxes :

 

TSA

La TSA  (la taxe spéciale additionnelle) est directement ponctionnée sur chaque ticket de cinéma) le taux est de 10,72 %.  20 % de cette somme revient au CNC pour frais de fonctionnement.

Les 80 % restants vont aller sur le compte automatique du producteur.

Cette taxe est payée sur toutes les places de cinéma. Mais si le producteur est étranger, l’intégralité est versée au CNC qui le redistribuera sous forme d’aides sélectives à des projets français . (Cela veut dire que les films étrangers financent le cinéma français)

 

La TST (taxe sur les éditeurs et distributeur télévisuel) :

C’est une taxe sur les recettes publicitaires des diffuseurs, sur les abonnements payants des chaines, sur les SMS, et la redevance télé).

 

La taxe sur les éditeurs vidéo :

2 % du prix public des ventes vidéo physiques ou par internet

 

cnc 1

Ces différentes taxes vont principalement dans le Compte de soutien des industries du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia, un compte qui sert à soutenir les acteurs de l’économie audiovisuelle française et cela de manière automatique ou sélective.

 

Voici un tableau qui explique ces répartitions en 2012:

 

cnc 2

 

Ce système est d’ailleurs un véritable succès qui a permis de renforcer l’économie et l’industrie audiovisuelle française en permettant de rester dynamique dans la création et la distribution des œuvres audiovisuelles françaises.

Nous sommes d’ailleurs l’un des pays qui produit le plus de films en Europe  (nous sommes aussi le premier pays producteur mondial par rapport à notre nombre d’habitants)

 

Nombre de films produits 3

 

Le système a d’ailleurs été repris dans de nombreux pays tels que République de Corée, Argentine, Brésil, Israël, Maroc…

J’ai eu la chance d’interviewer au Cross Video Days la responsable Pauline Augrain. Je vous encourage donc à découvrir ou redécouvrir cette interview :

Pour mieux comprendre le principe de cet organisme qui tient une place centrale dans l’audiovisuel français, je vous encourage à regarder cette vidéo :

 

 

Le partage c'est la vie ! 😉

Pin It on Pinterest

Shares