Vous voulez devenir réalisateur de film. Mais vous vous posez les questions suivantes : en quoi va consister réellement mon travail ? Quelles qualités dois-je posséder pour devenir un bon réalisateur ? Quelles formations dois-je suivre ? Quels sont les débouchés ? Combien je peux gagner ?

Autant de questions auxquelles voici des réponses.

Description du métier de réalisateur de film

Comme l’explique si bien Wikipedia, le réalisateur de film est tout simplement « une personne qui dirige la fabrication d’une œuvre audiovisuelle, généralement pour le cinéma ou la télévision ».

Le réalisateur de film est un véritable chef d’orchestre. Il est à la fois patron, chef d’équipe, gestionnaire technicien, et créateur. Il veille à ce que chaque équipe effectue correctement son travail, et ce en fonction du projet de film. Il intervient avant, pendant, et après le tournage.

Avant le tournage, le réalisateur de film :

  • Met au point le scénario et se charge de son découpage technique en se servant d’un story-board. À ce niveau, il précise tous les détails se rapportant aux images, au son, aux décors
  • Choisit le matériel et l’équipe de techniciens,
  • Collabore avec l’équipe casting et les producteurs,
  • S’occupe des repérages afin de déterminer les lieux des tournages.

Pendant le tournage, le réalisateur de film :

  • Établit les plannings et respecte les délais
  • Dirige les acteurs sur la façon de jouer
  • Positionne les cameramen et leur donne des instructions
  • Collabore avec le décorateur
  • Travaille avec les membres de l’équipe technique : le directeur de la photographie, le chef opérateur, le cadreur, l’ingénieur du son, etc.
  • Désamorce les conflits (s’il y en a) et fait face aux imprévus.

Après le tournage, le réalisateur :

  • Discute des choix artistiques avec le chef monteur, et supervise le montage du film
  • Joue sa partition dans la promotion du film : il répond aux interviews, se rend sur les festivals, etc.

Mais notez que le réalisateur dispose de moins de latitude quand il travaille pour la télé. Par exemple, lors d’un téléfilm, c’est la chaîne qui s’occupera du scénario et déterminera les conditions de production.

Les qualités essentielles du réalisateur de film

Un réalisateur de film se doit :

1) D’être motivé et tenace. Car réaliser un film n’est pas un travail de tout repos.

2) D’avoir de la culture : il doit posséder une connaissance très grande de l’histoire du cinéma français comme étranger : films, autres réalisateurs, acteurs, etc.

3) De faire preuve de créativité et d’imagination : en effet, de nombreux problèmes techniques et artistiques se poseront à lui. Il lui faudra les résoudre pour faire avancer la réalisation du film.

4) D’avoir un grand sens de l’organisation, d’être dynamique et d’avoir une bonne résistance au stress : n’oublions pas qu’il :
– A une charge importante de travail à achever
– Dans un temps souvent court
– Tout en restant dans les limites du budget
– Et en sachant gérer plusieurs équipes

5) D’être directif : il doit pouvoir (si nécessaire) savoir imposer et faire respecter ses choix en usant de diplomatie, de persuasion, ou d’autorité.

6) De faire preuve de précision. Car il doit veiller à la cohérence du film en prêtant attention à chacune des scènes, à chacun des plans.

Réalisateur de film : quelles formations faut-il ?

Quelque soit la formation choisie, aucun diplôme ne peut remplacer l’expérience professionnelle acquise en tant que stagiaire, deuxième assistant réalisateur, premier assistant réalisateur, monteur, etc. D’ailleurs, il est très rare de devenir réalisateur sans passer par ces cases-là.

Ceci étant dit, sachez que :

1) Plusieurs écoles privées dispensent des formations menant au métier de réalisateur.

Par exemple, l’École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle forme en 3 ans au diplôme d’études supérieurs de réalisation audiovisuelles. Si les cours des 2 premières années se déroulent en tronc commun, les apprenants disposent de plusieurs options en 3ème année :

  • Réalisation Cinéma
  • Réalisation Télévision
  • Réalisation Série

Un autre exemple ? L’école Internationale de Création Audiovisuelle et de Réalisation qui forme, entre autres, en Réalisation Cinéma et Télévision.

Si vous désirez en savoir plus sur les écoles privées de cinéma et les formations qu’elles dispensent, lisez Cinéma : quelles écoles privées pour apprendre le métier qui vous intéresse ?

2) Mais vous pouvez également vous adresser aux écoles publiques. Par exemple, l’École Nationale Supérieure des Métiers de l’Image et du Son (ENSMIS), anciennement FÉMIS, forme au métier de réalisateur. Elle est accessible sur concours à partir de Bac+2.

Le seul problème ? Le caractère très sélectif des admissions : seuls 1% des candidats parviennent à intégrer le département « Réalisation ».

Il en est de même avec l’École Nationale Supérieure Louis Lumière (ENSLL).

3) Concernant les universités, après le baccalauréat, vous pouvez vous inscrire à une licence arts, mention arts du spectacle, parcours cinéma à l’Université Paris 8 ou une licence cinéma à l’Université Panthéon Sorbonne.

Une fois cette licence obtenue, vous pouvez préparer un master pro (bac+5) en réalisation audiovisuelle. Par exemple, l’Université Panthéon-Sorbonne vous propose un master pro mention scénario, réalisation, production.

En ce qui concerne les débouchés, nous y reviendrons dans un prochain article, qui sera réservé aux débouchés dans les différents métiers de l’audiovisuel.

Voilà, si vous avez  des apports ou des préoccupations, merci de les partager avec nous dans les commentaires ci-dessous.

Hidden Content

Le partage c'est la vie ! 😉

Pin It on Pinterest

Shares