Vous arrive-t-il de vous demander : qu’est-ce qu’un repérage ? Quel rapport a-t-il avec le lieu de tournage d’un film ? Comment réussit-on un repérage ?

Si oui, trouvez ci-dessous des réponses à ces questions. Bonne lecture !

Un repérage au cinéma, qu’est-ce que c’est ? Quel rapport avec le lieu de tournage ?

 

Au cinéma, le repérage consiste à chercher et à trouver un lieu de tournage approprié pour des scènes devant être tournées en extérieur (forêt, rue, plage, etc) ou en intérieur (appartement, maison, hôpital, etc) en dehors des studios.

Autrement dit, il s’agit de trouver les décors naturels (par opposition à décors reconstitués) en phase avec les impératifs de mise en scène et permettant la faisabilité pratique et technique du tournage.

Le repérage peut être effectué par le régisseur général ou le régisseur adjoint, un assistant réalisateur, le réalisateur ou dans des cas de grosse production une agence de décors ou le repéreur, un technicien spécialisé dans la recherche de décors.

Le repérage est une étape capitale de la préproduction. Pas de bons repérages, pas de bons décors pour les scènes devant être tournées en extérieur ou en intérieur en dehors des studios, pas de tournages réussis, pas de bons films !

Un exemple pour vous faire prendre conscience de cette réalité ? Vous trouvez le château idéal pour votre film censé se dérouler au moyen-âge ; et vous exultez !

Mais voilà, une fois sur place pour le tournage, vous vous rendez compte qu’il y a trop de bruits indésirables aux alentours des lieux de tournage. Si votre ingénieur son ou votre monteur vidéo ne trouve aucune solution à ce problème, vous allez… rater votre film !

Voilà pourquoi il est capital de réussir son repérage de lieux de tournage appropriés. Ces quelques conseils vous y aideront !

 

7 conseils pour réussir votre repérage du lieu de tournage

 

1) Commencez par éplucher le scénario du film

Faites un dépouillement de votre scénario, et dans ce cas précis un dépouillement par décors. Éplucher le scénario vous permettra de vous faire une idée précise des décors intérieur/extérieur nécessaires au tournage des scènes du film.

Ce n’est qu’en ayant une idée claire de ces décors que vous pourrez vous mettre à leur recherche et les repérer ou … repérer ce qui s’en rapproche le plus.

2) Prenez le temps de la réflexion et faites appel à votre mémoire

Une fois que vous vous êtes imprégné du scénario, ne vous lancez pas tout de suite dans la recherche physique des lieux de tournage.

Prenez quelques heures pour vous remémorer des endroits que vous avez visités par le passé ou vus quelque part, et qui pourraient convenir aux scènes à tourner.

Parfois, votre esprit vous en trouvera quelques-uns ; ce qui vous fera gagner un temps précieux.

 

3) Munissez-vous d’une caméra ou tout au moins d’un appareil photo

Ils vous permettront de prendre des photos et de réaliser des films des différents lieux de tournage ayant fait l’objet de votre repérage. Vous les communiquerez par la suite au réalisateur au chef opérateur et à l’ingénieur son (cet article part du principe que c’est l’assistant réalisateur qui fera le repérage, si ce n’est pas lui il faudra bien entendu lui en faire part aussi) ; ce qui leur permettra de se faire une idée claire et précise des lieux de tournage que vous avez repérés.

4) Faites votre repérage des lieux de tournage au bon moment

Faites votre repérage des lieux de tournage aux heures où vous comptez tourner votre film dans lesdits lieux. Cela vous permettra de vous rendre compte de tout ce qui ne va pas : l’éclairage trop faible ou à contre-jour en ce moment de la journée, les bruits ambiants tels que les bruits de travaux, les bruits de la circulation, les bruits du vent, les bruits d’avion, etc.

Vous pourrez alors décider de trouver d’autres lieux de tournage ou… de prendre toutes les dispositions  nécessaires. Par exemple, si vous vous rendez compte que l’éclairage n’est pas propice (à votre tournage) à un moment donné de la journée, rien ne vous empêche de repérer les heures de la journée où il le sera.

5) Lors de votre repérage, voyez si vous pouvez répondre à l’affirmative à ces quelques questions portant sur le lieu de tournage

Si vous pouvez répondre par « oui » à chacune des questions de cette liste non exhaustive, vous pouvez être pratiquement sûr d’avoir repéré un bon lieu de tournage :

Est-ce que le lieu de tournage est facile d’accès en terme de temps ?

Est-ce que les camions, véhicules de production et autres véhicules (les véhicules des acteurs par exemple) ont un parking où se garer ?

Est- ce qu’il y a suffisamment d’espace pour installer une table régie et parker le matériel technique ? Est-ce qu’il y a suffisamment d’espace pour réserver un emplacement pour le maquillage, un emplacement pour les costumes et accessoires du film, etc ?

Est-ce que les équipements techniques peuvent être facilement acheminés sur le lieu du tournage ? Par exemple, si les techniciens doivent monter leur équipement sur 5 étages, ça risque de devenir rapidement pénible,

Est-ce qu’il est facile d’accéder à des toilettes et salles de bain ? Cela n’a l’air de rien. Mais lors d’un tournage, les gens ont besoin de se mettre à l’aise ; et les choses vont se compliquer rapidement si c’est impossible !

Est-ce que l’électricité est accessible ? Est-ce que l’alimentation est assez puissante pour satisfaire tous les besoins du tournage en termes d’éclairage et divers ?

Est-ce que le lieu est sécurisé ou peut l’être facilement ?

Est-ce qu’il est facile d’obtenir des autorités compétentes une autorisation de tournage pour les lieux du tournage ou… est-ce un parcours du combattant ?

Etc.

Mais attention, ce n’est pas parce que vous aurez répondu « Non » à certaines de ces questions qu’il faut d’office abandonner l’idée de tourner dans un lieu que vous aurez repéré. Car, parfois, il suffit de prendre quelques précautions, quelques mesures pour rendre un lieu de tournage tout à fait approprié.

Tenez, par exemple, si l’alimentation n’est pas assez puissante dans un décor intérieur, rien ne vous empêche de penser à … un groupe électrogène ou d’appeler un professionnel pour vous bricoler quelque chose.

6) Lors de votre repérage des lieux de tournage privés, sachez négocier avec les propriétaires desdits lieux

Si vous avez par exemple identifié un bâtiment privé comme lieu approprié pour votre tournage, il vaudrait mieux avoir l’autorisation du propriétaire avant d’informer votre réalisateur de l’existence d’un tel lieu. Pourquoi ?

Imaginez un peu que le propriétaire oppose un refus après que vous ayez indiqué le lieu au réalisateur. Vous aurez l’air bien malin !

Donc, négociez avec le propriétaire des lieux dès que vous avez repéré un lieu de tournage qui vous intéresse ; et ne pensez pas toujours argent. Les gens n’ont pas forcément besoin d’argent pour vous autoriser à tourner chez eux. Ils pourraient se contenter de leur nom inscrit parmi les remerciements lors du générique de fin du film. Ils pourraient être heureux de savoir qu’un film a été tourné chez eux. Cela peut être l’occasion pour eux d’y figurer et de réaliser peut-être un vieux rêve, etc.

Autre chose : tout en négociant avec le propriétaire des lieux, faites-lui bien comprendre tous les désagréments liés au tournage d’un film, qu’il s’y engage en connaissance de cause. Cela évitera qu’il se rétracte au mauvais moment ; et s’il faut le reloger quelque part pour le temps que prendra le tournage, faites-le.

De plus, si vous tournez dans un lieu privé il est préférable, par sécurité, d’avoir une trace écrite et donc de faire signé un documents au propriétaire, même si l’accord verbale, moins prudent mais plus simple, peu aussi s’appliquer.

7) Lors de votre repérage du lieu de tournage, sachez faire preuve de flexibilité et de capacités d’adaptation

Il n’est pas toujours évident de repérer un lieu de tournage 100% parfait pour les scènes d’un film. Parfois, les contraintes sont tellement nombreuses qu’il faut savoir faire preuve de souplesse et revoir le décor exigé.

Il faut alors confronter le réalisateur et sa vision artistique des choses aux réalités du terrain tout en veillant à lui offrir le meilleur décor possible.

Voilà donc 7 conseils pour réussir votre repérage d’un lieu de tournage. Avez-vous vécu des expériences en matière de repérage de lieux de tournage, de décors ? Si oui, partagez-les avec nous dans les commentaires ci-dessous !

Le partage c'est la vie ! 😉

Pin It on Pinterest

Shares