Vous désirez en savoir plus sur les termes liés à l’analyse filmique ? Si oui, vous en découvrirez 53 ci-dessous.

Mais avant, il y a une chose sur laquelle nous aimerions attirer votre attention : certains termes liés à l’analyse filmique avaient déjà été expliqués dans l’article consacré au vocabulaire cinématographique.

Donc, à chaque fois que ces termes sont abordés ci-dessous, nous avons simplement fait un renvoi de lien vers ledit article afin de vous permettre de les comprendre.

 

Vocabulaire de l’analyse filmique : de la lettre A à la lettre P

 

A

  • Accélération : il s’agit d’un rythme de succession des plans où ces derniers sont de plus en plus courts.

 


  • Ambiance sonore : l’ambiance sonore, c’est le son (sans la voix des acteurs) que l’on pourrait entendre sur le lieu de l’action.

 

C

 

  • Caméra subjective : ici, la caméra donne au spectateur le champ de vision qu’il aurait s’il était placé dans la situation de l’acteur.

 

  • Caméra objective : voir « Neutre » plus bas.

 

 

 

 

D

  • Décalage (sonore) : le décalage du son se fait par anticipation ou par prolongation. Dans le cas de l’anticipation, on entend le son avant de voir l’action qui va avec. Dans le cas de la prolongation, le son d’un plan se poursuit sur le plan suivant.

 

 

E

 

  • Ellipse : évènements situés entre deux moments d’un récit et qui ne sont pas montrés.

 

F

  • Faux rapport : c’est la forte discontinuité involontaire ou volontaire des éléments visuels/sonores entre deux plans successifs censés pourtant être contigus dans l’espace et/ou dans le temps.

 

  • Format : c’est un cadre rectangulaire aux dimensions définies par deux données techniques :

 

  • Les dimensions de la fenêtre de la caméra qui déterminent le rapport de la largeur sur la hauteur ;
  • La largeur de la pellicule.
  • Fondu : Technique de transition utilisée au montage, il y a plusieurs types de fondus :

Fondu enchainé : l’image 1 disparaît progressivement alors que l’image 2 apparaît progressivement elle aussi

Fondu au noir : l’image s’obscurcie et devient noire (souvent utilisé pour indiquer la fin d’une scène ou un changement de lieux ou de temps), il existe aussi le fondu au blanc qui est souvent utilisé pour faire la transition entre la réalité et les pensées ou le rêve d’un personnage.

 

G

 


H

 

 

I

  • Insert : en matière de cadrage, l’insert est un plan généralement fixe et qui insiste sur un détail. On l’utilise pour renforcer le suspens.

 

M

 

  • Montage alterné : ici, des actions, qui se déroulent au même moment, sont présentées tour à tour.

 

  • Montage chronologique : il se conforme au déroulement de l’action dans le temps.

 

  • Montage cut : les séquences ou plans se suivent sans transitions ; ce qui autorise les retours.

 

  • Montage parallèle : ici, des actions éloignées sont présentées tour à tour.

 

  • Montage symbolique : ici, on relie les séquences par des éléments qui autorisent un rapprochement ou une comparaison.

 

  • Mouvements panoramiques de caméra : ces mouvements sont obtenus grâce à une rotation de la caméra autour de son axe de fixation. Ces mouvements peuvent être horizontaux, verticaux, diagonaux.

 

 

N

  • Neutre (position) : la position neutre ou caméra objective, c’est l’action telle que pourrait la voir un observateur extérieur, à hauteur des yeux.

 

P

 

  • Panoramique horizontal : ici, la caméra pivote dans le sens horizontal. Ce mouvement de la caméra permet de passer d’une action à l’autre, ou d’offrir une large scène.

 

  • Panoramique vertical : ici, la caméra pivote dans le sens vertical. Ce mouvement de la caméra permet de changer la position de la caméra : contre-plongée, plongée, etc.

 

 

 

 

  • Prise de vues : la prise de vues indique les mouvements et la position de la caméra.

 

  • Profondeur de champ : dite simplement, la profondeur de champ, c’est la portion d’espace qui apparaît nette dans le champ.

 

 

Vocabulaire de l’analyse filmique : de la lettre Q à la lettre Z

 

R

 

 

  • Ralentissement : il s’agit d’un rythme de succession des plans où ces derniers sont de plus en plus longs.

 

  • Rythme : le rythme, c’est la succession des plans selon leur durée.

 

  • Rythme rapide : succession de plans de courte durée (quelques secondes).

 

  • Rythme lent : enchaînement de plans longs.

 

S

 

 

  • Signes de ponctuation : il s’agit d’une expression métaphorique empruntée à Christian Metz afin de désigner le fait que deux plans sont liés ou au contraire séparés par un effet optique.

 

Voici quelques exemples de signes de ponctuation : le flou, le filé, le fondu au noir, l’iris, le volet, le chassé.

 

  • Silence : en matière de son, on peut utiliser le silence total pour renforcer un effet dramatique.

 

  • Son asynchrone ou asynchronisme : un son est asynchrone avec l’image lorsque :On voit quelque chose alors qu’on entend autre chose,
  • Le son est différent de ce que dépeint l’image.

 

  • Son synchrone ou synchronisme : contrairement au son asynchrone, le son synchrone est un son qui accompagne étroitement l’image.

 

  • Statique : en position statique, la caméra est fixe et ne se déplace pas.

 

T

 

 

  • Travelling avant : ici, la caméra, installée sur un chariot de travelling ou tout autre support mobile, avance vers le sujet ; ce qui permet de concentrer le regard du téléspectateur sur l’action.

 

  • Travelling arrière : ici, la caméra, installée sur un chariot de travelling ou tout autre support mobile, recule ; ce qui permet de donner au téléspectateur une impression de distance par rapport à la scène.

 

 

V

  • Voix off : il s’agit d’une voix extérieure à l’action qui narre l’histoire ou fournit des informations complémentaires.

 

 

  • Vue fixe : en matière de prise de vue, la vue fixe indique qu’il n’y a pas de mouvements sur l’image.

 

Z

 

Voilà, vous en savez davantage sur le vocabulaire de l’analyse filmique. Avez-vous d’autres termes liés à l’analyse de film à partager avec nous ? Si oui, merci de le faire dans les commentaires ci-dessous !
Et si vous ne l’avez pas encore fait, lisez l’article L’analyse filmique, pourquoi et comment ?

Le partage c'est la vie ! 😉

Pin It on Pinterest

Shares