En dehors du script, il y a en effet d’autres documents qui accompagnent le scénario et qui sont tout aussi importants. Ces 6 documents vous seront demandés pour assurer la promotion de votre projet ou pour répondre à une opportunité qui se présentera à vous.

Vous aurez probablement besoin d’un pitch, d’un synopsis, d’une note d’intention, d’un traitement, éventuellement d’un arc dramatique, d’une bible… Mieux vaut préparer en amont ces documents qui accompagnent le scénario !

1. LE PITCH

Ce document est une accroche qui vous permet d’exprimer votre intention avec cette histoire. J’ai consacré un épisode spécial sur ce document sur ma chaine youtube et sur le blog !

2. LE SYNOPSIS

C’est le résumé de votre histoire. En fonction de votre projet (court-métrage, long-métrage, série..), il peut faire 1 à 2 pages et va résumer l’histoire que vous allez raconter.

Quand vous le rédigez, n’oubliez pas de mettre en avant l’originalité de votre projet. En quoi votre histoire (ou la façon dont vous allez la raconter) est-elle unique, originale, et présente un certain intérêt ?

3. LA NOTE D’INTENTION

Quand on débute dans le scénario, on ignore souvent qu’on va devoir écrire une note d’intention.

Ce document très court (1/2 page à 1 page) permet d’expliquer pourquoi vous voulez raconter cette histoire et comment vous allez la raconter. Vous pouvez parler de vos procédés narratifs, de vos intentions esthétiques, de vos références… Il s’agit de cerner votre projet de façon artistique

Ce document vous sera demandé si vous sollicitez une subvention auprès d’un organisme, ou lorsque vous présenterez votre concept auprès d’un producteur.

La note d’intention n’est pas forcément le premier document à écrire mais elle vous sera indispensable. Elle doit être claire et sincère.

Elle va aussi vous servir à construire votre pitch oral. Lorsque vous présenterez votre projet auprès de producteurs, d’investisseurs ou de partenaires potentiels, vous parlerez aussi de vos intentions artistiques. Ce sera beaucoup plus facile pour vous si elles sont déjà écrites sur papier !

4. L’ARC DRAMATIQUE

Si votre concept est une série, vous aurez besoin d’un arc dramatique ou arc narratif. Ce document n’est pas forcément un texte. Il peut être un tableau ou un graphique qui présente l’évolution, le parcours de chacun de vos personnages tout au long des épisodes. 

5. LA BIBLE 

On pourra aussi vous demander dans certains cas de fournir la bible des personnages. Ce document vous sera utile. Vous présenterez les personnages importants de l’histoire, avec leur comportement, leur personnalité, leur caractère, leurs expressions favorites… 

Cette bible aidera les acteurs à interpréter les personnages.

En option : la description de votre univers

Dans le genre du fantastique ou de la science-fiction, il vous sera utile d’avoir un document qui décrit l’univers de la série, son fonctionnement, les décors particuliers que l’on trouve dans l’histoire.

L’erreur à éviter 

Une erreur commune chez les scénaristes débutants qui présentent leur projet, est d’investir d’entrée de jeu dans un très beau dossier sur papier glacé, tout en couleurs. Il est souvent trop tôt pour faire ça. Le coût d’un beau dossier est élevé, alors qu’il devient très vite obsolète, ce qui correspond à une perte de temps et d’argent ! 

Les documents que je viens d’évoquer sont surtout à conserver sur votre ordinateur. À chaque nouvelle opportunité, vous devrez les retravailler, les réécrire pour satisfaire la demande particulière qui vous sera faite à ce moment-là.

6. LE ONE PAGE

Ce document vous sera utile si vous participez à des festivals, assister à des événements dans le but de rencontrer des partenaires, des producteurs.

Un One page est assez simple à faire. Il doit mentionner le titre de votre projet, son format, son genre, une illustration et votre pitch qui présente votre concept en quelques phrases.

N’oubliez pas de mettre votre contact sur ce document ! Cela peut paraître évident, mais j’ai déjà vu des personnes distribuer des one page sur lesquels il n’avaient pas indiqué l’e-mail où les contacter…  

Quand les opportunités arrivent, quand un copain vous appelle en vous disant : “Il y a une commission du CNC, il faut fournir les documents vendredi… “, le travail est toujours plus facile si vous avez déjà un brouillon ou des premières versions de ces différents documents qui accompagnent le scénario.

Vous ne pouvez pas copier cette image