Beaucoup de personnes me disent qu’ils veulent travailler dans l’audiovisuel, réaliser, progresser. Lorsque je leur demande : « Est-ce que tu fais des tournages ? » certains n’en font pas, d’autres font des petits tournages avec une bande de copains… Ça n’est pas forcément la meilleur chose à faire pour progresser. Lorsqu’on est débutant, les gens du groupe avec qui on fait des tournages ne sont pas les plus pro. On ne fait pas directement un tournage à 16 techniciens en Alexa, avec des grues, un énorme matériel lumière… Généralement c’est un petit tournage avec un DSLR, beaucoup d’énergie, une bonne ambiance, de l’apprentissage mais ce ne sont pas les tournages les plus professionnels du monde. En faisant toujours des tournages avec les mêmes personnes, on reste dans sa zone de confort, sans challenge et sans progresser.

 

 

Raison 1 : la progression

 

Avec ou sans savoir théorique, plus on pratique dans des cas divers, plus on confronte sa théorie à la pratique. C’est en pratiquant qu’on assimile le mieux et qu’on peut vraiment débloquer certaines choses avec des exemples concrets. Il va falloir multiplier les tournages pour multiplier les cas pratiques afin de connaître et comprendre de plus en plus de choses.

Si tu es débutant, on ne te mettra pas directement à un poste à responsabilités, tu ne seras pas chef opérateur et peut-être même pas électro. Peut-être que tu vas débuter comme assistant régie et distribuer des sandwichs toute la journée : comment faire pour progresser ? Par l’observation et la discussion.

J’ai commencé comme comédien, je ne connaissais rien à l’audiovisuel et j’ai directement été plongé dans des tournages relativement professionnels. Grâce à l’observation et à la discussion, j’ai appris plein de choses. Notamment sur les règles et l’ambiance d’un tournage. Il faut connaître toutes ces conventions. Quand j’ai fait mon premier court-métrage en tant que réalisateur, malgré toutes les erreurs sur la partie artistique et logistique, ça m’a permis d’être dans le bain. Après avoir fait des sandwichs sur un ou deux tournages, on va te proposer de plus en plus de postes. Grâce à cette observation, tu vas pouvoir faire de plus en plus de choses, passer de l’observation à la pratique et progresser !

 

Raison 2 : le réseau

 

Dans l’audiovisuel, le réseau est extrêmement important. En multipliant les tournages, on augmente son réseau. En arrivant avec une énergie super positive, en étant sympa, en montrant que tu en veux, que tu est sérieux et que tu travailles bien, on va te rappeler, et pas seulement pour faire des sandwichs ! À terme on va peut-être te proposer un poste de régisseur, ou d’électro parce qu’à force de porter le matériel et d’aider les électro tu auras acquis certaines compétences et on pensera à toi. Multiplier les tournages, c’est multiplier les opportunités d’augmenter son réseau tout en gagnant en compétences.

Quelques pistes pour faire des tournages : http://cineaste.org/, mais aussi les groupes Facebook comme les groupes d’écoles. Pourquoi ne pas laisser un post en disant que tu as une voiture, le permis, et que tu recherches des postes d’assistant régie pour te former ?

Il est aussi plus facile de trouver des tournages qui font progresser à Paris qu’en province.

Pin It on Pinterest

Shares